À propos de ce blog

Un nouveau blog sur l’indépendance financière. Encore un autre! Parce que je pense (comme vous) que j’ai fait le tour des budgets et bilans, règle du 4, 3 ou 2%, REER, REEE, CELI, FNB et autres acronymes.

Mais alors de quoi on parle ici?

Finalement on n’abordera rien de très mathématique ou rien de très fiscal, donc rien de très important non plus.

Non, en fait, j’avais juste envie de partager avec vous mes anecdotes de vie vers l’indépendance financière. Mais vous savez les anecdotes de la vraie vie, celle où, au début du mois, on se paye fièrement en premier avec nos virements automatiques vers 36 comptes différents, un pour chaque type d’épargne, et que, à la fin du mois, on fait les mêmes virements à l’envers pour payer le solde de notre carte de crédit.

Ne riez pas! À la fin du mois toutes mes cartes de crédit sont payées et j’accumule mes fameux points de fidélité qui, un jour, me permettront de voyager gratuitement en première classe lorsque je serai à la retraite! Et pas à 65 ans j’entends.
Mais la vraie vie, ce sont aussi ces autres moments, ceux qui me font regretter mes points de fidélité. Les moments par exemple où il faut faire son évaluation annuelle et déterminer ses objectifs pour l’année suivante, les dimanche soir de ce mois d’aout 2021 à 30 degrés celsius, le facetime avec sœurette, papa, maman ou super chummy qui habitent loin et que je n’ai pas vu en vrai depuis tellement longtemps, ou simplement cette photo sur le blog du Jeune Retraité qui m’a faite rêver…

Je veux vous partager aussi les discussions passionnantes que j’ai avec l’Homme de ma Vie. Homme de ma Vie, qui n’est pas une cigale, mais pour qui le mouvement FIRE est un concept abstrait. Vous aurez compris que le mot « passionnante » a été utilisé ironiquement plus haut. Comment atteindre l’indépendance financière lorsque notre partenaire à un désintérêt total sur le sujet?

Et les enfants, parlons en de ces enfants génération Youtube, Ryan et autres Kaycee and Rachel! (Les parents sauront de quoi je parle.) Comment résister à leur grand yeux suppliant et leur bruyantes prières (oui oui je parle bien de crises) pour avoir surprises et collection de pop-it!

Je vous le dis, quitter la rat race n’est pas un long fleuve tranquille mais un parcours du combattant au quotidien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :